alain.grousset.monsite-orange.fr/pseudonymes/index.html


 
Pseudos & SF
 
Souvent on me pose la question : pourquoi avez-vous des pseudos ?
Finalement la réponse est multiple.
Pour rire ! C'est marrant de donner vie à une personne qui va devenir un auteur virtuel.
Pour voir ! Voir quoi ? Et bien si en prenant un autre nom, les livres ont aussi du succés. Repartir à zéro en somme.
Par nécessité ! Lorsqu'on est deux, voire trois, il n'est pas aisé de mettre plusieurs noms sur la couverture et encore moins sur le dos du livre. Un pseudo est plus commode !

Pour toutes les bibiothécaires et documentalistes de France qui me haïssent de brouiller ainsi leurs fiches, voici un descriptif de mes différents pseudonymes :

KIM ALDANY
Ce pseudonyme est celui de Danielle Martinigol et moi et sert uniquement à la série Kerri & Mégane aux éditions Nathan

DAN ALPAC
Pseudonyme de Danielle Martinigol, Paco Porter et moi-même pour la série La Princesse Lumina, Castor Poche Flammarion

ALAIN LAURIE
pseudonyme utilisé pour la réalisation du Dictionnaire de la Science-Fiction, Livre de Poche Jeunesse, en hommage au pseudo d'André Laurie, en réalité Paschal Grousset, auteur de SF fin 19e.

NOE CARLAIN
pseudonyme en compagnie de Carl Norac pour l'album Prouts de Mammouth aux éditions Sarbacane

QU'EST-CE QUE LA SCIENCE-FICTION ?

J'aime l'Histoire, mais surtout l'Histoire du Futur, celle qui est peut-être déjà écrite ou plus sûrement celle qui reste à écrire. A travers la Science-Fiction, je sens toute la puissance de l'Imaginaire qui frappe à la porte de mes neurones. J'ai envie de savoir comment vivent les autres, ceux de lointaines planètes, j'ai envie de savoir comment nos enfants et les enfants de nos enfants vivront sur une Terre que nous leur aurons laissée dans un assez piteux état. Certes la Science-Fiction a ce côté moralisateur en décrivant les méfaits d'une mauvaise utilisation de la technologie, mais elle est une merveilleuse littérature d'évasion. Alors, n'hésitez plus, montez, bienvenue à bord !
Enfin pour ceux qui réclament toujours la différence entre la Science-Fiction et le Fantastique, j'ai ma petite idée :

La SF, c'est le réel dans l'irréel !
Le Fantastique, c'est l'irréel dans le réel !

Bon courage !
 

alain.grousset
06/02/09